Interview

Michel kilolo : la gratuité de l’enseignement a permis à tous les parents d’envoyer les enfants à l’école

La gratuité n’est pas mauvaise tout dépend de l’organisation. Michée Kilolo, chevalier de la craie, ancien enseignant du lycée Bolingani, l’avantage de la gratuité se trouve dans le fait que est qu’elle permet aux parents, y compris le moins nanti d’envoyer leurs enfants à l’école.

Qu’est que vous a apporté la gratuité?

La gratuité a aidée  beaucoup des parents, surtout ceux en déficit financier, incapable d’envoyer leurs enfants à l’école, de  bénéficier de l’éducation gratuite.

Que pensez-vous de la gratuité?

Comme je vous ai dit dans ma première réponse, la gratuité n’est pas mauvaise, elle a au contraire permis à plusieurs parents qui ne penser pas un jour avoir l’occasion d’inscrire leurs enfants à l’école, de le faire.

Quels sont les désavantages de la gratuité?

En effet, le nombre d’élèves a beaucoup augmenté. Il se pose de ce fait, le problème de la gestion de ces enfants d’une part, et d’autre part, ce taux croissant d’élèves dans les salles a fait que certains d’entre eux  manque même des sièges pour s’asseoir. Par ricochet, ils se mettent à même le sol. Il se pose également  un problème de compréhensions entre les enseignants et les élèves. Je prie Dieu pour que cette  année, tous les enfants étudient dans de bonnes conditions

                                                                                   Grace Luato (stagiaire)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 9 =