Evénement

Tony Mwaba remet les bâtiments réhabilités de l’E.P. 1, 2, 3 et 4 Matonge

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a remis officiellement les bâtiments pimpants neufs des Écoles Primaires 1, 2, 3 et 4 Matonge, situés dans la commune de Kalamu, dans la province éducationnelle de Kinshasa – Funa. La pluie qui s’est abattue ce jeudi 28 février 2024, n’a pas gâché le rendez-vous, une cérémonie qui s’est déroulée, comme prévu, en présence de plusieurs autorités éducationnelles, des enseignants et des élèves de ces écoles.

Dans son discours, le ministre Tony Mwaba a souligné que la réhabilitation de ces établissements scolaires, qui étaient autrefois dans un état de délabrement très avancé, fait partie des acquis du premier mandat du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à l’instar de la réforme de la gratuité de l’enseignement primaire.

« La réhabilitation de ces écoles fait partie des acquis du premier mandat du chef de l’État qui a instauré la gratuité de l’enseignement primaire public. Et cette gratuité, qui au-delà de ses bienfaits, nous a laissé les effets induits notamment le surpeuplement des élèves dans les salles de classe face aux infrastructures soit inexistantes ou délabrées. Cela nous a poussé à mettre en place un petit projet d’urgence, initié par le ministère de l’EPST à travers la DINAC qui l’exécute. Le projet consiste à la réhabilitation de toutes nos grandes écoles officielles qui ont formé autrefois beaucoup d’entre nous, mais qu’on a abandonnées aujourd’hui, comme c’est le cas avec les bâtiments des écoles que nous allons remettre officiellement aujourd’hui » , a déclaré le patron de l’EPST.

Le ministre a fait savoir, que le financement de cette réhabilitation a été rendu possible grâce aux frais de fonctionnement alloués à la Direction Nationale de Construction, d’Entretien et de Gestion des Infrastructures Scolaires (DINAC).

« Nous n’avons pas reçu un financement extérieur ou d’un partenaire extérieur » , a-t-il dit.

Poursuivant son discours, le professeur Tony Mwaba a aussi fait remarquer, que cette réhabilitation qui demeure l’instruction du Président de la République, concerne les écoles publiques de Kinshasa et de toutes les autres provinces du pays, afin de permettre aux élèves d’étudier dans des militaires conditions.

« Nous avons décidé que sur toute l’étendue du territoire, toutes nos grandes écoles officielles soient réhabilitées afin de les rendre compétitives pour qu’elles offrent à nos enfants un enseignement de qualité. Nous avons commencé par Kinshasa avec six grandes écoles officielles qui ont été ciblées. Il y a quelques semaines, nous avons inauguré l’E.P. Mama Sifa à Kinkole et lundi nous serons à Lemba » , a-t-il confié.

Au terme de son intervention, le numéro un de l’EPST a appelé les gestionnaires des Écoles Primaires 1, 2, 3 et 4, Matonge à gérer ces établissements scolaires en bons pères de famille, car dorénavant, ces établissements feront partie des écoles de référence et recevront également les frais de fonctionnement qui correspondent à cette catégorie d’écoles.

Construits en 1957, l’E.P. 1, 2, 3 et 4 Matonge était depuis un temps sujet des moqueries. Aujourd’hui, grâce à la réhabilitation de ces écoles, réalisée par la DINAC en partenariat avec le Fonds de Promotion de l’Éducation et de la Formation (FPEF), le ministère de l’EPST vient de redorer son image dans la commune de Kalamu.

Ces écoles réhabilitées, ont inscrit, cette année, plus de 1.300 élèves, soit une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière, une réponse positive à la problématique du surpeuplement d’élèves dans les salles de classe, un des effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements scolaires publics.

Art. Sé : minepst.gouv.cd/ Christian BELLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 30 =